Les bangas sont, hélas, une triste réalité. Ils témoignent de l'existence précaire de milliers de personnes, qui s'accrochent à l'existence comme leur humble maison s'accroche à la colline. Il est des misères qui saisissent le coeur...